blog.logout.fr Il est (vraiment) temps de faire une pause…

30Sep/107

Canada, Top, Départ !

Je suis maintenant à 16 heures du départ pour le Canada, j'ai l'impression de ne plus rien posséder et d'être libre de partir. J'ai disséminé mes affaires aux quatre coins de la maison des parents, offert pas mal de choses et jeté le reste, je n'ai à priori plus aucun obstacle à mon départ, mis à part les problèmes de transport entre ici et l'aéroport et entre l'aéroport et le Canada... On va espérer qu'aucun volcan ne va entrer en éruption entre maintenant et mon départ.

Mon but serait de mettre à jour ce blog régulièrement pendant que je suis au Canada afin d'éviter d'avoir à relayer les news à mille personnes à chaque fois. Le téléphone entre là bas et ici va me coûter cher et je n'aurai probablement pas toujours Internet pour donner libre court à mon inspiration. Donc si vous cherchez un point de départ, que vous soyez de la famille proche, de la famille éloignée, des amis proches, des amis éloignés, des connaissances passées ou futures, vous avez trouvé le point de départ de mon voyage au Canada qui, je l'espère, se passera aussi bien que je le souhaite.

Je sais pertinemment que je vais rencontrer de grosses misères lors de mon installation là bas ainsi que probablement un paquet de désillusions, mais je pense pouvoir tenir le coup. Je sais pertinemment que je ne pars pas au pays des caribous mais au pays des castors et je me suis suffisamment renseigné sur la société et sa façon de fonctionner pour ne pas être complètement pris au dépourvu. Comme je dis toujours, le Québec ce n'est pas la France en Amérique, mais l'Amérique en français. Je sais que je ne suis pas au bout de mes surprises et c'est tant mieux. Si je pars c'est aussi parce que j'en ai assez vu en France pour croire qu'il existe quelque chose de mieux, de plus enrichissant, de plus décomplexé et de plus libéral.

Pour ceux qui auraient remarqué il y a quelques mois, sur Facebook mon « slogan » était passé à « Mon ancien motivator "Il est grand temps de faire une pause" n'aura jamais été aussi vrai ». Ce « motivator » était la devise de ce blog jusqu'en 2008. Il ironisait sur ma manie de toujours mener à bien dix mille projets à la fois et de ne jamais faire de pause pour décompresser. Maintenant vous savez pourquoi je pars, c'est finalement juste une vieille promesse faite à moi-même.

Tous les articles que je vais poster à propos du Canada se trouveront dans la rubrique du même nom. Vous pouvez donc mettre en favori cette page si vous ne souhaitez lire que mes histoire en rapport avec le Canada ou alors vous inscrire au flux RSS spécial Canada. Si vous souhaitez tout lire, il existe bien sûr un flux RSS permettant de recevoir toutes les mises à jour. Je ne vais pas faire un cours sur l'utilisation des flux RSS, allez voir ici plutôt.

Sur ce à bientôt j'espère et en avant pour de nouvelles aventures.
N'hésitez pas à laisser des commentaires, ça fait toujours plaisir et ça permet d'échanger à distance !

5Sep/102

Deux ans plus tard…

On se rend pas toujours bien compte à quel point le temps passe vite, et puis parfois, si.
Quand j'ai décidé de relancer ce blog, de tout réimporter depuis Blogger et de tout reconstruire avec un WordPress, je me suis amusé à relire vite fait tout ce que j'ai pu poster durant les deux années durant lesquelles j'avais alimenté le blog. C'est dingue ce que j'ai pu râler pendant ces deux ans, j'ai eu l'impression de mettre tous les articles dans la catégorie « Râler ». C'est dingue aussi de voir à quel point tout a changé dans ma vie. Concrètement, qu'est-ce qui s'est passé depuis mon dernier article où j'annonçais la sortie de mon gros projet Portal: Prelude ? Trois fois rien...

Portal: Prelude J'ai accouché du projet de modification de jeu-vidéo le plus médiatisé de l'histoire (je crois) sous le nom de Portal: Prelude. J'ai été interviewé, critiqué, blâmé, félicité, adoré (sans rire) des milliers de fois sur la moitié des sites spécialisés d'Internet. Le jeu a été téléchargé plus d'un million de fois et également joint à un paquet de magazines de jeux-vidéos en Russie, au Brésil, en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. J'ai arrêté de vivre pendant 6 mois et ai été approché par de prestigieuses entreprises œuvrant dans le jeu-vidéo.
I Hate Mountains J'ai ensuite lancé le deuxième plus gros projet de ma vie (parce qu'on n'en a jamais assez) sous le nom de I Hate Mountains avec deux amis qui se reconnaîtront. Une campagne additionnelle complète et gratuite pour le jeu-vidéo Left 4 Dead. Le projet est sorti en juin de cette année 2010 après 16 mois de hauts et de bas dans un grand fracas et une hystérie médiatique digne de Portal: Prelude. Déjà téléchargé plus de 200 000 fois en trois mois et probablement beaucoup plus une fois la version Left 4 Dead 2 complétée.
Business & études Accessoirement, j'ai terminé mes études, remporté deux Masters au passage et suis passé par la case « CDI bien payé » pendant un an avant de démissionner. J'ai eu l'occasion d'acquérir des compétences exceptionnelles grâce à mon employeur qui m'a permis de travailler sur des projets largement hors de portée pour un jeune diplômé classique.
Roadtrip Islande J'ai failli voyager aux États-Unis, ai goûté aux joies des assurances voyages pour finalement partir en Islande, le plus beau voyage de toute ma vie, au contact d'un peuple disposant d'une culture riche et d'une bienveillance impensable pour nous, français de base. Sans parler des paysages à couper le souffle et d'une qualité de vie qui fait rêver (si on aime bosser).
Curriculum Vitae J'ai refait mon CV et ai été démarché un bon millier de fois pour toutes sortes de postes allant du « grouillot qui sert à tout » jusqu'à des postes d'architecte système dans les banques et assurances. Je ne me fais pas trop de soucis pour mon avenir puisque j'ai également réussi à devenir complètement bilingue. J'appelle « complètement bilingue » le fait de pouvoir répondre à une interview orale en anglais et regarder des films en VO sans sous-titres sans soucis, grande avancée depuis deux ans sur ce plan.
Canada Ah et aussi, je me casse de la France en octobre prochain. Marre de la mentalité, marre du climat social, marre du gouvernement, marre des paysages de béton de Paris, marre d'un peu tout quoi. Je me casse au Canada pour un an dans le cadre d'un programme de Working Holiday Visa. Je n'y trouverai peut-être pas exactement ce que je cherche, mais il y a de grandes chances que j'y trouve toujours beaucoup plus qu'en France à moindre frais.

Sinon à part ça, rien de spécial.
Une nouvelle catégorie « Canada » va donc prochainement faire son apparition, ainsi que probablement « Photographie » puisque je me suis épris de cet art à titre d'amateur durant mon voyage en Islande l'année dernière. J'espère bien recommencer à râler sur tout et rien en permanence puisqu'il parait qu'au Canada ce genre de chose est mal vu dans la vraie vie... Allez, c'est reparti pour deux ans (espérons).