blog.logout.fr Il est (vraiment) temps de faire une pause…

14Mar/085

La fin de la suprématie américaine ?

Si vous n'avez pas encore commencé à prier pour la stabilité de l'économie mondiale, il serait temps de vous y mettre, car au train où les choses bougent, on se dirige droit vers un crash massif et mondial d'ici quelques mois. En 2005, l'ISIL (International Society for Individual Liberty) déclarait (traduit de l'anglais) :

L'année 2005 pourrait voir se profiler le début de la fin du dollar américain en tant que monnaie d'échange mondiale. [...] Est-ce qu'un crash du dollar est pour autant inévitable ? Il semblerait de plus en plus que oui.

Durant les trois dernières années, le dollar a chuté de 25% vis-à-vis des autres monnaies majeures telles que l'euro ou le franc suisse. Et comme si ce n'était pas suffisant, les supports majeurs des États-Unis, La Chine et le Japon [...] ont annoncé qu'ils ne continueraient pas à soutenir le dollar; et qu'à l'avenir, ils garderaient leurs investissements sous forme d'euros ou d'or. [...]

Pour plusieurs raisons, le dollar risque de chuter rapidement durant les prochaines années, il pourrait même chuter très brutalement, sans aucun préavis. Cela aura des conséquences sévères sur la bourse, l'immobilier, les retraites, le cours de l'or et tout un tas d'autres choses. Des milliers de sociétés et des millions de foyers pourraient être financièrement balayés.

La récession qui a suivi l'explosion de la "bulle Internet" et les évènements du 11 septembre n'était qu'un avertissement. Le crash provoqué par l'effondrement du dollar serait beaucoup plus sévère, et pourrait causer une chute de la bourse et des marchés immobiliers entre 50 et 80%. Dans le même temps, tout ce que nous importons - que ce soit le pétrole, les nouvelles technologies ou l'alimentaire - pourraient voir leurs prix multipliés par 2 à 5. [...]

Si vous suivez un petit peu ce qui se passe aux États-Unis en ce moment, vous n'êtes pas sans savoir que la moitié de ce qui était annoncé là dedans il y a 3 ans s'est déjà produit. La chute des marchés immobiliers, les mini-crashs boursiers, les milliers de foyers anéantis par leurs dettes et la hausse du prix du pétrole, pour ne citer qu'eux.

Evolution du cours du dollar

Toujours est-il que je vous conseille fortement d'attacher vos ceintures, car le dollar vient de se payer un nouveau plongeon vertigineux. En seulement un mois (début février-début mars) il est passé d'un taux de change Dollar-Euro de 0.69 à 0.65 (donc 1 euro = 1.57 dollars). Sachant qu'il était à 0.75 à la même époque l'année dernière, il y a de quoi s'inquiéter. Si la tendance se poursuit avec la même accélération, un euro vaudra deux dollars d'ici la fin de 2008 ou le début de 2009. Là on pourra vraiment s'inquiéter pour la stabilité de l'économie mondiale.

Je ne suis pas un expert dans le domaine, mais j'aimerais beaucoup savoir quelles répercussions ont ces évènements pour nous, Européens. A court terme, ça nous est forcément bénéfique (du moins en temps que particuliers), car on peut acheter certains biens beaucoup moins chers aux Etats-Unis (les jeux-vidéos pour ne citer qu'eux, la Orange Box est à 50€ dans le commerce, 25€ sur Internet en dollars). On peut également voyager chez eux pour trois fois rien. Mais pour les entreprises qui exportent des biens, les temps doivent être rudes...

Un dollar

Je suis curieux de voir où tout cela va nous mener. Je ne souhaite pas aux américains de voir leur pays se casser la tronche, mais je dois quand même avouer que le fait de leur infliger indirectement cette petite correction me fait tout de même plaisir. Ça leur apprendra à être aussi égoïstes, immatures et imbus d'eux même.

Commentaires (5) Trackbacks (0)
  1. Petite précision :

    Asibasth dit (00:16) :
    Bah c’est juste que tu balance ça sans rien dire d’autres
    T’aurais expliqué pourquoi ils sont egoiste toussah ça aurait pas été pareil
    ИykO18 dit (00:19) :
    – Egoïstes à cause du protocole de Kyoto qu’ils n’ont jamais ratifié. Ils polluent donc toute la planète à eux seuls sans que ça leur fasse rien.
    – Immatures pour la guerre en Irak précipitée, sans réfléchir ni tenter la diplomatie, et en allant à l’encontre du monde entier.
    – Imbus d’eux même parce qu’ils vivent au dessus de leurs moyens depuis des décennies, c’est le pays le plus endetté du monde aujourd’hui et ils mettent tout le monde dans la merde…
    Asibasth dit (00:19) :
    Bah fallait le mettre dans l’article, c’est tout.
    ИykO18 dit (00:19) :
    Non
    Chacun sa propre opinion
    Je n’ai pas à me justifier des miennes
    Ni à tenter de convaincre les autres

  2. Il ne faut pas te faire de soucis, tes billets sont d’habitude plutôt censés, masi là on dirait que tu t’es fais manipulé par l’ISIL qui professe la fin du monde en avancant des chiffres sans justification réelle. Bien sûr ça donne envie d’y croire, le texte et bien foutu, on dirait un scénario de film, mais c’est comparable à la théorie du complot qui est irréfutable puisque tout ce qu’y peut lui opposer la renforce. Je me permet de te dire ça car rien que le passage sur le soutien Chine Japon est totalement faux. Les économies de ces deux pays sont extrêmement dépendantes du dollar et donc de l’économie des EU (la chine n’est pas autosuffisante sur le plan agroalimentaire de même que le japon et ce n’est pas le seul secteur). Et donc ces pays n’ont aucun intérêt à voir s’écrouler les EU, c’est d’ailleurs poru cela qu’ils achètent en très grand nombre des bosn du trésor américain et investissent là-bas (c’est aussi pour diminuer leurs réserves de change et éviter une dépréciation du yen). Et puis le dollar même s’il diminue restera encore pendant longtemps la monnaie internationale.
    Bon tout ça c’est pour dire que l’ISIL me semble n’être qu’un faux prophète, même si c’est vrai que tout ne va pas bien.

  3. Je ne dis pas comme toi.
    Si tu cherches « China Japan Dollar » sur Google, tu tomberas sur des centaines d’articles expliquant que, lentement mais sûrement, les pays Asiatiques changent de position vis à vis du dollar et se débarrassent de plus en plus de leurs devises en dollars. Ce qui fait que la dette des États-Unis augmente de plus en plus vite et inversement pour la valeur du dollar.
    Mais c’est vrai que… comme je le dis dans l’article, je ne suis pas économiste. Peut-être que je comprend mal certaines choses.

  4. C’est vrai que moins non plus je ne suis pas économiste, et j’ai l’impression qu’on est un peu condamné à ne rien comprendre, un peu comme les enjeux de la politique.

  5. Oui, la seule différence c’est que l’économie c’est réellement trop compliqué pour le commun des mortels alors que la politique, c’est volontairement flou et trompeur pour éviter que les gens ne s’y intéressent trop.
    Encore une fois, avis personnel.


Annuler la réponse

Aucun trackbacks pour l'instant