blog.logout.fr Il est (vraiment) temps de faire une pause…

9Fév/082

Cloverfield, le grand mélange

Je reviens à l'instant du cinéma. Je suis allé voir Cloverfield, le fameux film produit par J.J. Abrams (le créateur de la série LOST) dont les trailers et informations ont été tenus le plus secret possible jusqu'à la sortie du film. En y allant, je ne connaissais rien du film, sauf ce que j'avais vu des trailers (donc rien), et je dois dire que je m'attendais à ce que j'ai vu.

Vous connaissez Godzilla ? Le remake américain (de 1998) des films japonais, dans lequel un dinosaure géant attaque New York. Vous connaissez le Projet Blair Witch ? Le film de 1999 entièrement filmé à la main et présenté tel quel (le film le plus rentable de l'histoire du cinéma, $35 000 de budget et $150 millions récoltés). Et vous connaissez Half-Life ? Le jeu-vidéo FPS le plus vendu de l'histoire sur PC. Et ben voilà... vous prenez ces trois là, vous les mélangez, et ça fait Cloverfield.

CloverfieldCloverfieldCloverfieldCloverfield

Recette : Vous prenez à Godzilla son ambiance de nuit oppressante et Manhattan. Puis vous prenez l'action entièrement filmée à la caméra à main de Blair Witch. Et vous ajoutez le héros inconnu et la narration passive de Half-Life et vous obtenez le bon dosage. Un film de monstre oppressant, filmé comme un documentaire par des inconnus qui ne savent absolument pas ce qui est train de se passer et qui essayent juste de sauver leur peau au milieu d'un gros foutoir. C'est comme un documentaire qui aurait été tourné pendant les évènements du film Godzilla.

C'est à la fois étrange et intéressant. Les plans sont très rapides, tout n'est pas filmé, la caméra tremble, tombe, se salit, se coupe... On ne voit jamais le monstre en entier dû au fait qu'il ne tient pas à l'écran avec le peu de recul qu'ont les gens qui fuient, tout est furtif et rien n'est expliqué. A vous de faire vos propres conclusions sur ce qui se passe, vous n'êtes qu'un spectateur des évènements, complètement dépassé par ce qui se passe.

CloverfieldCloverfieldCloverfieldCloverfield

En tout cas, moi je dis pari réussi. Le mystère entourant le film était justifié au regard du peu de choses qui s'y passent (ce n'est pas un point négatif) mais il reste tout de même un peu court (environ 1h30). Cloverfield fait ressentir de la peur, de la joie et de l'excitement. La façon dont il est filmé nous rapproche considérablement de l'action et des acteurs. On voit et entend ce qu'ils voient et entendent et on se sent intégré à leur groupe, comme si c'était nous qui filmions. Le film n'a pas non plus d'acteur connu volant la vedette, tout le monde est traité de façon égale. Donc ouais, pari réussi. Ce n'est peut-être pas le film de l'année, mais j'ai été agréablement surpris et entraîné par le petit groupe de survivants. 7/10.

Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Tout à fait d’accord avec toi!! Ce film est à voir impérativement!
    J’en aurais voulu un peu plus tellement c’est vraiment bien réalisé!
    Bravo!

  2. J’ai adoré ce film tout comme j’adore la série LOST !

    GG ou bien même J-J. Abrahms ^^
    Ce que j’adore surtout c’est qu’on sait rien du tout à propos du monstre, ça me rapelle un peu Lost tout ça ^^ Je me demande aussi si Lost et ce film sont lié ou pas, car ont voit un logo « Dharma » de la série Lost tout au début du film et avant la diffusion de la saison 4, les producteurs de Lost avait lancé un jeu interactif sur le nec pour en savoir plus sur la série, et y a un gars qui se filme a chaque fois avec son camescope et parfois ça bug un peu et ont en font des images de Cloverfield. ^^


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant